Comprendre un programme C# (CSharp) pour débutant

Dans cette vidéo, vous allez comprendre un programme c#. Notamment, vous verrez les spécificités et l’importance de chaque partie de la syntaxe du programme. En particulier, les notions introduites sont le Framework .Net, la directive using, les espaces de noms, les classes et les méthodes.

Comprendre un programme C#

L’application que vous avez développé dans la vidéo précédente va vous servir d’exemple pour mieux comprendre un programme c#. Notamment, vous allez découvrir la logique de fonctionnement du programme C#.

Comprendre un programme C#
Application001

En effet vous voyez de nombreux termes comme : using, namespace, class, etc. qui ont un sens bien précis. Hors, il est important de resituer tous ces éléments.

En effet, il faut bien comprendre que vous avez une première couche qui s’exécute c’est Windows. Windows est évidemment le programme principal dans lequel va fonctionner votre application. Par ailleurs, votre application communique avec Windows à travers l’environnement .Net.

L’environnement .Net

L’environnement dot net ou la plateforme dot net est un outil qui permet d’avoir un code qui se concentre le plus possible sur les couches métiers, utiles ou applicatives, plutôt que sur ce qui est lié au fonctionnement de Windows.

Concrètement dans l’application précédente lorsque vous la lanciez, vous aviez une fenêtre qui s’affichait. L’objectif de cette vidéo n’est pas de passer du temps à expliquer comment cette fenêtre doit s’afficher où elle doit s’afficher, quelles dimensions elle a, etc.

L’objectif est de comprendre un programme c#.

Aussi, dans un premier temps, ce qui vous intéresse c’est d’afficher votre message. C’est là qu’intervient plusieurs outils comme l’instruction Console qui va vous permettre de faire simplement ce genre d’opération : afficher un message.

Notamment, l’instruction Console est en réalité une Classe. De la même façon que vous avez la classe Program dans Application001, vous avez la classe Console.

Qu’est-ce que c’est qu’une classe ?

Dans un premier temps, il est possible de définir une classe comme un simple regroupement de méthodes.

Il y a une terminologie à comprendre, aussi il y aura plusieurs vidéos pour vous aider à saisir toutes ses nuances. Aujourd’hui, c’est une simple introduction pour bien comprendre un programme C#.

La classe Console comprend plusieurs méthodes, dont WriteLine() et ReadLine().

Schéma de la Classe Console
Schéma de la Classe Console

Dans le schéma, la classe Console dispose d’au moins de ces deux méthodes.

Qu’est-ce que c’est qu’une méthode ?

Une méthode est un regroupement d’instructions. Les instructions sont les lignes de programmes qui vont s’exécuter.

Par exemple, WriteLine() et ReadLine() sont des méthodes qui sont comprises dans la classe Console.

Dans le code, vous voyez effectivement une classe qui comprend deux méthodes mais vous remarquerez aussi qu’il existe une classe Program qui enveloppe une autre méthode qui est un peu particulière qui est la méthode Main().

A quoi sert la méthode Main() ?

Lorsque le programme va démarrer, c’est la méthode Main() qui va s’exécuter en premier.

Cela veut dire que lorsque le programme se lance Windows va d’abord chercher le contenu de la méthode Main() et il va exécuter les lignes de codes qui se trouve dans cette méthode.

Maintenant, vous devez mieux comprendre un programme c#.

Pourquoi avoir utilisé la classe Console ?

Console sert à créer la fenêtre dans laquelle le texte s’affiche. Ce texte a été passé en tant que paramètre. Autrement dit vous avez le paramètre entre les deux parenthèses de la méthode WriteLine() de la classe Console.

Namespace

Vous voyez aussi la notion de namespace (« espace de nom »). Dans Application001, le « namespace » correspond exactement au nom du projet.

Supposez que vous ayez une application très complexe dans laquelle il y a plusieurs classes Program.

Comment distinguer une classe Program d’une autre ?

Chaque classe Program possède un préfix. Celui-ci est le namespace auquel elle appartient : Application001 dans l’exemple.  S’il y a une ambiguïté, il est possible d’appeler la méthode Main() de la classe Program qui fait partie de l’espace de nom Application001.

La meilleure illustration de ce mécanisme est justement avec la classe Console.

La classe Console appartient à l’espace de nom qui s’intitule System. C’est le même « System » que celui qui se trouve en haut du programme, sur la première ligne, en face de using.

Directive using

Si Microsoft dans son modèle a mis en place using Sytem, c’est parce qu’il se doutait que la classe Console serait utilisée. Dans le programme, il est possible de préfixer par System, chacune des lignes qui appellent la classe Console. Du coup, l’instruction using System n’est plus nécessaire.

Les autres using ne sont pas nécessaires non plus. Vous pouvez les enlever car il est très facile de les retrouver, si vous en avez besoin. Donc, vous pouvez enlever tous les using, car la classe Console est préfixée par l’espace de nom System.

Si vous cliquez sur Démarrer, le programme se compile et se lance normalement.

Annulez vos modifications avec CTRL+Z, pour supprimer les dernières modifications.

Pour résumé, vous pouvez utiliser la classe Console sans être préfixée à condition de déclarer l’instruction using. Si vous reprenez le schéma, c’est la raison pour laquelle vous avez la classe console qui est incluse dans l’espace de nom System.

L’espace de nom permet de lever l’ambiguïté. Application001 utilise la classe Console de l’espace de nom System. Dans la classe Console Application001 a besoin des méthodes WriteLine() et ReadLine().

Téléchargez les exemples de code.

Que faire en cas d’attaque terroriste et comment réagir ?

Vous trouverez des recommandations à suivre en cas d’attaque terroriste. Ces conseils pour apprendre comment sauver sa vie lors d’une attaque terroriste sont principalement issus des sites gouvernementaux. Toutefois, vous trouverez en italique, notre plan personnel.

En cas d’attaque terroriste : s’échapper

La première chose à faire en cas d’attaque terroriste est de localiser le danger pour vous en éloigner.

Si vous pouvez vous enfuir : fuyez ! Ne restez pas sur place.

Si possible, aidez les autres personnes à s’échapper.  Toutefois, ne vous laissez pas influencer par leur désir de rester sur place mais ne les laissez pas vous ralentir dans votre fuite. Votre survie en dépend.

Ensuite, ne vous exposez pas lors de votre fuite. Par ailleurs, alertez les personnes autour de vous et dissuadez les de pénétrer dans la zone de danger.

Dès que vous êtes en lieu sûr, prévenez les secours : appelez le 17 ou 112.

Si c’est impossible de vous échapper

S’il est impossible pour vous de vous échapper. Ou si c’est trop dangereux de chercher à vous échapper : cachez-vous.

Ensuite, dans la mesure du possible, pensez à vous enfermer et à vous barricader.

Notamment, vous devez ne pas vous faire remarquer. Aussi, pensez à couper la sonnerie et le vibreur de votre téléphone. Pensez aussi à éteindre la lumière et à couper le son de vos appareils.

Si vous le pouvez : cachez-vous derrière des objets larges et grands qui peuvent vous protéger des tirs.

Éloignez-vous des ouvertures et allongez-vous au sol. Sinon, abritez-vous derrière un obstacle solide : mur, pilier (béton, mur épais).

Tâchez de rester le plus calme possible.

Votre cache doit être hors de vue des tireurs. Toutefois, elle ne doit pas limiter vos options pour vous déplacer.

Si vous entendez le bruit de l’explosion d’une bombe dans le bâtiment où vous êtes et que des débris tombent, réfugiez-vous sous une table ou un bureau solide. Et, gardez la bouche ouverte.

Défendez-vous

Si vous n’avez aucune autre options et que votre vie est en danger : défendez-vous.

Vous devez vous engager dans l’action pour défendre votre vie.

Utilisez votre environnement comme arme. Vous pouvez improviser des armes à l’aide d’extincteurs ou de chaises.

Rendez l’assaillant inopérant, comme dans l’attaque du Thalys. Même si la probabilité est faible, il est possible qu’une arme s’enraille, ou bien que le chargeur soit vide.

Alertez et obéissez aux forces de l’ordre

Dés que vous êtes en sécurité, appelez le 17 ou le 112.

Ne courez pas vers les forces de l’ordre et ne faites aucun mouvement brusque. Gardez les mains levées et ouvertes.

Il est normal que les forces de l’ordre se méfient de tous. Même si vous êtes une vraie victime, le représentant de l’ordre qui est en face de vous doit le vérifier.

Évitez de crier. Tout ce qui peut entraîner une réaction violente doit être contenu.

Vigilance

Enfin, si vous êtes témoin d’une situation ou d’un comportement suspect, contactez les forces de l’ordre : 17 ou 112.

Quand vous entrez dans un lieu, repérez les issues de secours.

Ne diffusez aucune information sur l’intervention des forces de l’ordre

Ne diffusez pas de rumeurs ou d’informations non vérifiées sur Internet et les réseaux sociaux.

Sur les réseaux sociaux, suivez les comptes @Place_Beauveau et @gouvernementfr.

Affiche du site gouvernemental

http://www.gouvernement.fr/reagir-attaque-terroriste

En cas d'attaque terroriste
En cas d’attaque terroriste

Comment écrire un programme C# (CSharp) pour débuter

Avec cette vidéo, vous aller écrire un programme C#. Ce programme va afficher « Bonjour monde ! » sur une console Windows grâce à Visual Studio 2013.

Cette première application servira comme exemple dans la vidéo suivante pour comprendre les mécanismes mis en jeu.

écrire un programme C#
écrire un programme C#

Comment écrire un programme C#

Vous allez pouvoir écrire un programme C#. Pour cela, vous lancez Visual Studio Express 2013 : la page de démarrage s’affiche.

Celle-ci sert à gérer facilement les projets sur lesquels vous travaillez et aussi à communiquer avec la communauté de Visual Studio. Vous trouvez dessus des annonces, ainsi qu’un certain nombre de possibilités qui sont proposées : mise en route, découvrir les nouveautés, etc.

Créer son premier projet

Le projet va héberger votre programme C#. Il va donc vous permettre d’écrire un programme C#

Pour créer un nouveau projet soit vous pouvez cliquer directement sur Nouveau projet de la page de démarrage, soit vous pouvez cliquer dans le menu sur Fichier puis Nouveau projet. Cela revient au même.

Sachez que si vous perdez l’affichage de la page de démarrage. Vous la retrouver en cliquant sur Afficher Page de démarrage.

Cliquez sur Nouveau projet pour créer un premier projet. Vérifiez que vous êtes bien sous Modèles > Visual C#. C’est important. En effet, lors du premier lancement Visual Studio propose le langage Visual Basic. Il faut donc modifier le langage sélectionné sur Visual C#.

Modèles de projet

Sous Visual C#, vous voyez différents modèles : Application Windows Forms, Application WPF, Application Console, etc.

Cliquez sur le modèle Application Console, pour le sélectionner. Puis, donnez un nom à votre projet comme Application001, et cliquez sur le bouton OK.

Application001 est le nom du projet qui va permettre d’écrire un programme C#

Visual Studio Express 2013 a créé plusieurs fichiers dont un fichier qui s’appelle Program.cs et qui s’ouvre par défaut.

static void Main(string[] args)

Ce fichier possède notamment un point d’entrée important qui est static void Main(string[] args). C’est le point d’entrée principal du programme. Cela veut dire que lors du lancement du programme, les premières instructions exécutées seront celles qui seront entre ces accolades.

La vidéo suivante décortiquera les instructions qui sont être tapées.

Pour l’instant, positionnez votre souris entre les deux accolades qui sont juste sous static void Main(string[] args). Ces deux accolades, ainsi que leur futur contenu, appartiennent à static void Main(string[] args).

Instruction Console.WriteLine()

Laissez un peu d’espace entre ces deux accolades et vous tapez en respectant scrupuleusement la casse, c’est-à-dire en respectant les majuscules et les minuscules, l’instruction suivante Console.WriteLine.

Pour l’instant, ne prêtez pas attention aux différentes fenêtres qui s’ouvrent. Vous aurez l’occasion de découvrir un peu plus tard leur intérêt.

Respectez bien la casse car souvent les problèmes que l’on rencontre au début, proviennent d’une mauvaise frappe qui ne respecte pas les minuscules et les majuscules. Hors, C# est sensible à la casse.

Cliquez sur la parenthèse ouvrante pour mettre le message que vous souhaitez afficher, qui est : « Bonjour monde ! ».

Visual Studio complète automatiquement ce que vous êtes en train de taper.

Écrivez : « Bonjour monde ! » entre les parenthèses de Console.WriteLine().

Visual Studio vous signale qu’il manque quelque chose avec un petit souligné rouge au bout de la ligne. En effet, toutes les instructions C# doivent se terminer par un point-virgule (;).

Le point-virgule est un délimiteur important car il signale au compilateur que l’instruction s’arrête juste avant l’endroit où est le point-virgule. En effet, le compilateur n’est pas sensible aux espaces. En revanche, il est sensible à la présence de ce délimiteur.

Instruction Console.ReadLine()

La première instruction permet uniquement d’afficher un message, mais il faut avoir le temps de voir ce message.

Pour cela, vous allez taper juste en dessous : Console.ReadLine.

Appuyez sur la parenthèse ouvrante et vous pensez à fermer avec un point-virgule.

Quel est l’intérêt de Console.ReadLine ?

Cette instruction indique qu’il faut « attraper » ce que l’utilisateur saisit. Par contre, tant que l’utilisateur ne saisit rien, le programme attend. Tout ce qui était affiché avant, continuera d’être affiché.

Concrètement l’intérêt de Console.WriteLine() est d’afficher le message « Bonjour monde ! » alors que Console.ReadLine() va vous permettre d’avoir le temps de lire ce message tant que l’utilisateur n’aura pas appuyé sur une touche.

Exécution du premier programme C#

Maintenant, vous pouvez lancer le programme : vous avez plusieurs possibilités pour le faire.

Dans le menu vous avez un bouton Démarrer Vous verrez plus tard la notion de debug, qui se trouve juste à coté.

Lancez le programme : une fenêtre s’ouvre.

Le message « Bonjour monde ! » qui s’affiche dans la fenêtre correspond bien à l’instruction Console.WriteLine() du programme et le petit curseur qui clignote correspond à Console.ReadLine().

Tant que vous ne tapez rien dans la fenêtre le message reste affiché. Si vous tapez par exemple sur la touche entrée, le message disparaît.

Solution Visual Studio

Avec Visual Studio, vous avez créé ce qu’on appelle une solution. Celle-ci est composée de différents fichiers. Vous pouvez visualiser ces fichiers sur le disque dur.

Lancez l’explorateur Windows, sous la bibliothèque intitulée Documents, vous trouvez un dossier intitulé Visual Studio 2013.

Sous ce dossier, ce trouve un autre dossier intitulé Projets, dans lequel vous retrouvez votre solution qui est enregistré sous forme d’un dossier qui s’appelle Application001 puisque c’est le nom que vous avez donné.

Si vous l’ouvrez-vous trouverez les fichiers qui correspondent à cette solution : le fichier Application001.sln s’appelle le fichier solution. L’ensemble constitue la solution avec tous ses fichiers.

Si vous ouvrez le dossier Application001 vous retrouvez les fichiers du projet. En particulier, il y a le fichier source qui contient les instructions du programme, ainsi que l’exécutable. Le fichier source est le fichier Program.cs. Si vous l’ouvrez avec un éditeur de texte comme Notepad++, vous retrouverez exactement ce que vous avez saisie dans l’éditeur de Visual Studio.

Dans l’éditeur de texte, vous n’avez aucune aide alors que dans l’éditeur de Visual Studio vous avez de nombreuses aides qui vont vous faciliter le travail. C’est la raison pour laquelle, vous travaillerez toujours avec l’éditeur de Visual studio.

Sous le dossier bin, le sous-dossier debug est aussi intéressant, car vous trouvez le fichier Application001.exe. C’est le programme qui s’est exécuté pour afficher la fenêtre avec le message. Si vous double-cliquez pour le lancer, vous retrouvez le programme qui affiche « Bonjour monde ! » et qui attend que vous fassiez une saisie quelconque pour le terminer.

Application001.exe est donc l’exécutable qui permet de lancer le programme.

Page de démarrage

Si vous retournez dans Visual Studio que vous fermez la solution, c’est-à-dire l’ensemble des fichiers, plus rien ne s’affiche.

Vous pouvez retrouver la solution, en demandant d’afficher la page de démarrage. Pour cela, vous cliquez sur Afficher, puis Page de démarrage. Dans cette page de démarrage, vous remarquerez que Application001 apparaît dans la liste des fichiers récents. Si vous cliquez dessus, vous l’ouvrez.

Vous pouvez aussi épingler la solution dans la page de démarrage. Cela va vous permettre de retrouver ce projet en tête de liste, quel que soit le nombre de projets sur lesquels vous aurez travaillé et que vous n’aurez pas épinglé. Faites cette manipulation pour les projets sur lesquels, vous travaillez fréquemment afin de pouvoir les récupérer rapidement.

Second projet C#

Maintenant, créez un second projet que vous appelez ApplicationTest.

Vérifiez que vous êtes bien sous Modèles > Visual C#, puis sélectionnez le modèle Application console. Normalement, ça devrait être le cas car Visual Studio garde les dernières options sélectionnées.

Puis refaites à peu près la même chose que pour le projet précédent.

Autrement dit, saisissez une instruction Console.WriteLine() avec un message quelconque, suivi d’une instruction Console.ReadLine().

Lancez-le avec le bouton Démarrer pour vérifier qu’il n’y a pas de problème.

Fermez la solution puis afficher la page de démarrage sur laquelle vous retrouvez bien les différents projets, sous Récent.

Téléchargez les exemples de code.

Comment installer Visual Studio 2013 pour programmer en C#

Dans cette vidéo, vous allez voir comment Comment installer Visual Studio 2013. L’objectif de cette série de vidéos ( garantie sans chat 😉 ) est de apprendre à programmer en C#. Vous verrez aussi les notions relatives à l’objet.

Pour apprendre à programmer en C#, le mieux est d’utiliser les outils de Microsoft et notamment les dernières versions, comme la version Visual Studio 2013.

Vidéo pour installer Visual Studio

Dans cette première vidéo, vous voyez comment installer Visual Studio 2013 Express pour Bureau Windows est expliquée.

Ce tutoriel présente les manipulations à faire pour installer Visual Studio 2013 Express Windows Desktop en français.

Visual Studio est ce qu’on appelle parfois l’IDE, autrement dit l’outil de développement graphique intégré qui vous permet beaucoup plus rapidement par rapport à un simple éditeur de texte.

Installer Visual Studio
Installer Visual Studio

Rechercher la bonne version

Lancez votre moteur de recherche préféré, puis vous recherchez l’édition Visual Studio Express qui est totalement gratuite.

Faites attention parce qu’il existe plusieurs versions de Visual studios express : 2010, 2012, 2013, etc.: prenez bien la version 2013.

Si vous avez un lien qui renvoie vers la version 2013 du site anglais, vous pouvez le corriger facilement. Pour cela, vous remplacez les caractères en-us par les caractères fr-fr dans l’URL.

Lien pour télécharger Express 2013 pour Bureau Windows :
http://www.visualstudio.com/fr-fr/products/visual-studio-express-vs.aspx.

Faites attention car il existe aussi plusieurs versions gratuites de Visual Studio Express 2013. Il existe une version dédiée au développement d’applications dans le langage ASP.NET, ainsi qu’une version Express 2013 pour Windows, qui est en réalité dédiée au développement d’applications pour les Windows Phone.

Pour l’instant, prenez bien l’édition Express 2013 pour Bureau Windows.

Téléchargement et installation

Cliquez pour télécharger. Parmi, les différentes options d’installation, sélectionnez la version en français, ainsi que l’installation directe de Visual Studio 2013 avec sa dernière mise à jour.

Pour procéder au téléchargement, vous devez vous identifier sur le site de Microsoft. C’est gratuit et cela sera nécessaire pour la suite.

Une fois que vous êtes identifié, vous pouvez télécharger la version Express 2013 pour Windows Desktop, autrement dit, la version bureau. En cliquant sur le lien de téléchargement, vous enregistrez le fichier de lancement.

Avant d’ouvrir le dossier, vous remarquerez que Microsoft vous propose de créer un compte sur Visual Studio Online. Pour l’instant ne le faites pas car ce n’est pas nécessaire, et vous pourrez toujours le faire plus tard, si vous voulez.

Ouvrez le dossier où est téléchargé l’installateur, puis double-cliquez dessus. Dans la fenêtre qui s’ouvre, acceptez les termes du contrat, en cochant la case, et cliquez sur Installer.

Selon la vitesse de votre téléchargement, et votre matériel, il faut compter parfois jusqu’à une trentaine de minutes.

Lorsque vous avez terminé l’installation et la configuration, vous cliquez sur Lancer.

Page de démarrage

Sur la page de démarrage, vous pouvez voir les nouveaux projets que vous pouvez créer ainsi que les projets récents. Les projets récents sont les projets sur lesquels vous avez pu travailler, par exemple s’il s’agit d’une réinstallation de Visual Studio.

Vous avez aussi le menu que l’on aura l’occasion de détailler dans la prochaine vidéo. Vous aurez aussi l’occasion de mettre les « mains dans le cambouis » et de voir concrètement comment faire les premiers développements avec C#.

Lien pour télécharger Express 2013 pour Bureau Windows :
http://www.visualstudio.com/fr-fr/products/visual-studio-express-vs.aspx.

Téléchargez les exemples de code.

Ce que vous devez savoir sur les améliorations SharePoint 2016

Cet article est une explication des autres nouveautés et améliorations SharePoint 2016. Il s’agit de la dernière version serveur de Microsoft SharePoint.

L’article précédent vous explique ce qu’il faut savoir sur hybridation SharePoint 2016.

Connexions chiffrées et améliorations SharePoint 2016

Chiffrement TLS 1.2

SharePoint 2016 supporte le chiffrement TLS 1.2 pour le chiffrement des connexions avec un client. Il le supporte aussi lors de l’exploration des sites Web.

Pour rappel, il existe une vulnérabilité dans SSL 3.0 qui permet à un attaquant de décrypter les données. C’est pour cette raison que certaines fonctionnalités de SharePoint désactive par défaut SSL 3.0, ainsi que l’algorithme de chiffrement RC4, qui est aussi victime d’une faiblesse.

Par ailleurs, Microsoft incite fortement de tester l’ensemble des scenarios de connexion SSL / TLS / HTTPS avec SharePoint 2016, en particulier en cas d’existence d’un logiciel tiers.

Chiffrement de connexion SMTP

La connexion entre le serveur SMTP et SharePoint 2016 peut être chiffrée.

A noter que si SharePoint est configuré pour utiliser le chiffrement de connexion SMTP, il enverra uniquement des emails chiffrés une fois que la négociation de connexion a été établie avec succès.

Si la négociation échoue, il n’enverra pas d’emails non chiffrés.

Si SharePoint 2016 n’est pas configuré pour utiliser le chiffrement de connexion SMTP, il enverra toujours des emails non chiffrés, même si le serveur SMTP prend en charge le chiffrement de connexion.

A noter aussi qu’il est possible d’utiliser des ports SMTP autre que la valeur par défaut (25). C’est indépendant du chiffrement.

Améliorations SharePoint 2016 : Chiffrement SMTP et changement du port par défaut
Améliorations SharePoint 2016 : Chiffrement SMTP et changement du port par défaut

Access

Access Services supporte les applications Office. Autrement dit, vous pouvez ajouter une application Office Access (par exemple une carte Bing) à votre application Access hébergée sur SharePoint Server 2016, puis sélectionner les données à afficher dans la carte.

Parmi les améliorations SharePoint 2016, si vous avez créé directement une application Access sur un site SharePoint. Dorénavant, vous pouvez mettre à jour la version actuelle. Cette possibilité est déjà présente dans SharePoint Online.

Lors de la visualisation de données Access dans un composant de webpart, vous pouvez exporter les données directement dans Excel. Pour ce faire, vous devez utiliser la fonctionnalité « Télécharger dans Excel ».

Vous trouverez une amélioration du contrôle des éléments. Ce contrôle répertorie et résume les données d’une table ou d’une requête liée.

Enfin, le contrôle de listes déroulantes liées est maintenant disponible et supporté dans les applications Access web.

Contenu sensible

Le composant de Protection contre la perte de données (DLP), vous permet de faire des requêtes sensibles. En effet, vous pouvez faire des requêtes pour rechercher du contenu sensible dans SharePoint 2016, SharePoint Online et OneDrive Entreprise. Notamment, le composant DLP se trouve dans le Centre de découverte électronique.

Par exemple, si vous souhaitez connaître tous les fichiers qui évoquent les cartes de crédit, vous créez un cas de découverte électronique dont la requête sera de type SensitiveType= »Numéro de carte de crédit|5.. ».

En particulier, il est possible d’interroger jusqu’à 51 types différents d’informations sensibles : cartes de crédit, numéros de passeport, numéros de sécurité sociale, etc.

Consultez l’article de Microsoft Utilisez DLP dans SharePoint Online pour identifier les données sensibles stockées sur les sites pour en savoir plus.