038 Rattacher une Base de Données a Visual Studio pour C#

Dans cette vidéo sur SQL Server 2014, vous verrez comment rattacher une base de données SQL Server externe à Visual Studio 2013.

Auparavant, vous verrez comment Microsoft SQL Server Management Studio peut vous aider à créer une base de données, une table, des colonnes et remplir la table.

Téléchargez la vidéo : 038 Rattacher une Base de Données a Visual Studio pour C#.

Téléchargez les exemples de code.

037 Créer une Base de Données avec Visual Studio pour C#

Dans cette seconde vidéo sur SQL Server 2014, vous verrez comment utiliser les outils intégrés à Visual Studio pour créer une nouvelle base de données dans Microsoft SQL Server 2014 Express.

Vous verrez aussi comment ajouter une table, la renommer et ajouter des colonnes, ainsi que des données dans la table grâce à Visual Studio Community 2013.

La partie « programmation » est vue dans une prochaine vidéo. Ici, il s’agit d’apprendre quelques manipulations liées aux bases de données offertes par l’interface visuelle de Visual Studio 2013.

Téléchargez la vidéo : 037 Créer une Base de Données avec Visual Studio pour C#.

Téléchargez les exemples de code.

007 Instructions en ASP.NET

Un programme C# est constitué d’instructions. Chaque instruction se termine par un point-virgule « ; ». Les instructions peuvent être assemblées dans un bloc d’instructions, symbolisé par une paire d’accolade. Une instruction est une combinaison logique d’opérandes et d’opérateurs

OPÉRANDES ET OPÉRATEURS EN C#

Un opérande est un mot très générique qui désigne n’importe quel élément manipulé par un opérateur En C#, il existe 3 types d’opérateurs: Opérateur unaire (++) qui n’agit que sur 1 seul opérande i++; Opérateur binaire (+) qui agit sur 2 opérandes 2 + y; Opérateur ternaire (?:) qui agit sur 3 opérandes (nb == « 0 ») ? « 0 enfant » : « Famille nombreuse »;

LES EXPRESSIONS

Un opérande constitué de un ou plusieurs opérandes, combinés éventuellement avec un ou plusieurs opérateurs s’appelle une expression autreInt + 3; Une expression peut elle-même être constituée de une ou plusieurs expressions Généralement les expressions sont supposées être évaluées à une certaine valeur

DÉCOMPOSITION D’UNE INSTRUCTION C#

monInt = autreInt + 3 ; Opérande (Variable) Opérateur (d’assignation) Fin de l’instruction Opérande (Littéral) Opérateur (d’addition) Opérande (Expression) Opérande (Variable)

EXEMPLES D’INSTRUCTIONS C#

// Instruction de déclaration int monInt; // Instruction d’affectation monInt = 42; // Erreur! C’est une expression, pas une instruction monInt + 1; /* Une instruction de déclaration avec une initialisation est équivalent à une instruction de déclaration suivie d’une instruction d’affectation */ int autreInt = 37;

Téléchargez la vidéo : 007 Instructions en ASP.NET

Téléchargez les exemples de code.

035 Implémenter les Interfaces dans Visual Studio en C#

Cette vidéo montre comment implémenter plusieurs Interfaces au sein de vos classes d’objets.

Vous découvrirez aussi une astuce de Visual Studio 2013 pour implémenter simplement et sans oubli toutes les méthodes d’une interface dans les classes qui en héritent. C’est plus long à écrire qu’à faire.

Téléchargez la vidéo : 035 Implémenter les Interfaces dans Visual Studio en C#.

Téléchargez les exemples de code.

034 Polymorphisme et Interfaces en POO dans C#

Dans cette vidéo, l’appel d’une méthode polymorphique sur deux types différents se fait grâce à une interface.

Une interface ne nécessite pas que les types soient dérivés de la même classe de base ou d’un même arbre d’héritage.

De plus une classe peut implémenter les méthodes de plusieurs Interfaces.

La contrepartie est l’obligation d’implémenter, même vides, toutes les méthodes des interfaces dont elles héritent.

Un exemple d’un programme écrit en C# avec Visual Studio 2013 est commenté dans la vidéo.

Téléchargez la vidéo : 034 Polymorphisme et Interfaces en POO dans C#.

Téléchargez les exemples de code.

033 Polymorphisme par CLASSE ABSTRAITE en C#

En s’appuyant sur la vidéo précédente, cette nouvelle technique utilise une classe abstraite qui est héritée par les classes enfants.

Une classe abstraite ne fournit aucune implémentation de base d’une méthode donnée car c’est uniquement les classes dérivées qui fournissent l’implémentation de la méthode.

Téléchargez la vidéo : 033 Polymorphisme par CLASSE ABSTRAITE en C#.

Téléchargez les exemples de code.

032 Polymorphisme par HERITAGE en C#

Cette vidéo présente une première technique de mise en oeuvre du polymorphisme grâce à l’héritage dans un programme écrit en C# avec Visual Studio 2013.

Cette technique consiste à utiliser une collection générique qui accepte un type de classe de base.

Cette classe parent est dérivée par les les classes enfants. Elle est constituée d’une méthode virtuelle qui porte le même nom dans les classes enfants.

Cette méthode commune est ensuite appelée. Cette méthode est substituée par la méthode de la bonne classe.

Téléchargez la vidéo : 032 Polymorphisme par HERITAGE en C#.

Téléchargez les exemples de code.

031 Introduction au Polymorphisme de la POO en C#

Le polymorphisme permet de gérer les cas de différents types d’objets qui peuvent partager une méthode commune, comme dans l’exemple de la vidéo.

Cette vidéo présente aussi l’utilisation de l’espace de noms System.Collections, et d’un type de collection spécifique ArrayList.

Un exemple d’un programme écrit en C# avec Visual Studio 2013 est aussi commenté dans la vidéo.

Téléchargez la vidéo : 031 Introduction au Polymorphisme de la POO en C#.

Téléchargez les exemples de code.

030 Introduction au Typage Fort des Données en C#

Les énumérations sont des types de données qui limitent les valeurs du type à une liste finie.

Ce type de données permet d’avoir des données fortement typées. Ce mécanisme permet de rendre le code plus sûr en évitant des erreurs potentielles durant le développement.

Un exemple d’un programme écrit en C# avec Visual Studio 2013 est commenté dans la vidéo.

Téléchargez la vidéo : 030 Introduction au Typage Fort des Données en C#.

Téléchargez les exemples de code.