Est-Il Possible d’Avoir un Site Web Totalement Anonyme ?

Si le propriétaire d’un site web n’a pas pris de précautions, il est facile de connaître son identité (nom, prénom) mais aussi son adresse personnelle et son numéro de téléphone.

Toutes ces informations sont stockées dans un annuaire central qui s’appelle Whois. Il existe des sites web qui proposent d’interroger gratuitement cet annuaire, comme par exemple, whois.domaintools.com.

S’ils ont votre numéro de téléphone, certains internautes n’hésitent pas alors à vous appeler un dimanche pour exposer leurs problèmes personnels ou pire encore.

Cacher ses informations personnelles

Afin de protéger son identité ou d’éviter des harceleurs, les hébergeurs de sites web proposent des services qui cachent les informations personnelles.

De cette manière l’adresse, le numéro de téléphone et l’émail du propriétaire du site web sont remplacés par ceux de l’hébergeur.

En revanche, votre nom et prénom peuvent toujours être apparents. Certains hébergeurs de site Web proposent maintenant de cacher aussi votre nom et prénom.

Si vous souhaitez préserver totalement votre vie privée personnelle et familiale, cette solution est insuffisante. Une recherche dans un moteur de recherches et un peu d’ingéniosité permet parfois de retrouver les coordonnées de la personne.

Renforcer sa tranquillité

Aussi, vous pouvez souhaiter qu’il ne soit pas possible de vous retrouver à partir de votre site web.

Dans cet article je n’aborde pas les aspects législatifs liés aux obligations de déclaration d’un site web car ils dépendent de chaque pays. N’utilisez pas non plus ces techniques pour violer la loi. Les forces de l’ordre vous retrouveront un jour ou l’autre.

Des sociétés spécialisées proposent de renforcer considérablement la confidentialité de ces informations.

Par exemple, le site Domains by Proxy® propose des services qui masquent totalement vos coordonnées dans le Whois.

Pour moins de 10 € / an, cette société américaine cache toutes vos coordonnées personnelles. Elle ne les révèle que sur réquisition légale. Elle le fera aussi si vous profitez de l’anonymat pour faire du spam, violer la loi, ou vous livrer à des activités moralement répréhensibles.

Si vous êtes citoyen européen, vous pouvez aussi renforcer la protection de vos données personnelles pour un coût raisonnable en faisant héberger votre site sur un site américain comme, par exemple, Go Daddy.

Il deviendra encore plus difficile à un spammeur ou un harceleur de trouver vos coordonnées personnelles. Go Daddy travaille en collaboration avec Domains by Proxy®.

Pour savoir comment vous pouvez effacer vos informations personnelles sur le web.

Qu’est-ce que le logiciel CCleaner ?

CCleaner est un logiciel gratuit d’optimisation du système d’exploitation Windows.

Il permet de nettoyer le disque et effacer ses traces, ainsi que les cookies. Il supprime aussi les fichiers inutilisés de votre système ce qui permet à Windows de fonctionner plus rapidement.

Enfin, il dispose de fonctionnalités avancées pour supprimer les entrées inutilisées de la base de registre.

Attention : le nettoyage de la base de registre est très fortement déconseillé car cela touche des données vitales de Windows. Si cette opération est mal contrôlée, vous risquez d’être obligé de réinstaller Windows et vos programmes. Il est donc infiniment plus prudent de ne jamais le faire. D’autant plus que le bénéficie espéré est symbolique. C’est vrai pour CCleaner et tous les autres logiciels qui proposent cette fonctionnalité. Les autres fonctionnalités de CCleaner ne sont pas concernées par ce problème.

Préserver la vie privée

Le logiciel CCleaner nettoie les traces de vos activités en ligne comme votre historique Internet.

De cette façon, il vous aide à préserver votre vie privée par le nettoyage des informations confidentielles: les fichiers temporaires, l’historique, les cookies ainsi que les données saisies dans les formulaires en ligne sont supprimés des navigateurs Internet comme Internet Explorer, Firefox, Google Chrome, Opera ou Safari.

Il vide aussi votre poubelle Windows, la liste des documents récents, les fichiers temporaires et les fichiers journaux créés par les applications que vous avez installées.

De même, il nettoie les informations temporaires des applications tierces comme Media Player, eMule, Kazaa, Google Toolbar, Netscape, Microsoft Office, Nero, Adobe Acrobat, WinRAR, WinAce, WinZip et bien d’autres encore.

A ma connaissance, ce logiciel ne contient aucun spyware, adware ou virus. Il a été testé avec VirusTotal. Même si vous ne pouvez pas compter sur les seuls résultats de VirusTotal, cela permet d’avoir un filtre supplémentaire.

Pour aller plus loin consultez l’article intitulé Comment Effacer ses Informations Personnelles sur le Web ?

Comment effacer ses informations sur un moteur de recherche ?

En France, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a publié une fiche pratique qui explique comment effacer ses informations sur un moteur de recherche.

Index des moteurs de recherches

Les moteurs recherche (Google, Bing, Yahoo, etc) utilisent des programmes qui balaient tous les contenus trouvés sur Internet. Ce contenu sert à créer un index qui est stocké chez le fournisseur du moteur de recherche. L’index est stocké dans d’immenses bases de données.

Ensuite, les internautes interrogent cet index pour trouver l’information. Les recherches que vous soumettez au moteur de recherche sont analysées par celui-ci pour vous répondre mais pas seulement.

En effet, le moteur de recherche stocke systématiquement vos recherches et les analysent pour identifier vos centres d’intérêts. Si vous tapez « recette gâteau », votre centre d’intérêts sera classé comme étant « Culinaire ».

Grâce aux liens sur lesquels vous cliquez suite à la recherche, les moteurs de recherche connaissent aussi les sites que vous fréquentez.

D’autres techniques, associées au moteur de recherche, permettent de croiser finement ces informations.

Plus simplement, le seul fait de vous êtes connecté sur un moteur de recherche leur donne votre localisation géographique grâce à votre adresse IP.

L’index des moteurs de recherche est régulièrement augmenté à partir des nouveaux contenus. De même, il est aussi rafraîchi si le contenu existant d’un site web est mis à jour.

La première démarche à avoir pour effacer ses informations d’un moteur de recherche consiste donc à supprimer les informations stockées sur un site web qui vous concernent.

Dans cette fiche pratique, la CNIL vous explique comment contacter le responsable du site. Celui-ci a la possibilité de supprimer vos informations de son site. Il peut aussi demander aux responsables du moteur de recherche de faire disparaître les informations encore présentes dans leur cache.

Cache des moteurs de recherche

En effet, les moteurs de recherche, toujours avides d’informations, gardent les anciens index dans un « super-index » appelé « cache ». Aussi, pour effacer intelligemment ses traces d’Internet, il faut que le responsable du site demande d’effacer le cache concerné des moteurs de recherche.

Cela pose un sérieux problème avec les sites web qui n’existent plus mais dont le contenu est toujours présent dans le cache. Même si un site web a disparu, les moteurs de recherche peuvent continuer à stocker les informations du site dans le cache.

Cette situation n’est pas toujours liée au fonctionnement des moteurs de recherche. Elle est aussi due à des pratiques de certains sites, généralement hébergés hors de votre pays, qui reprennent le contenu des sites existants en le présentant différemment.

Sites web à l’étranger

Une autre difficulté surgit avec les sites web à l’étranger qui hébergent des informations vous concernant (Facebook, Twitter, etc.). Les sites web situés à l’étranger n’obéissent pas à la réglementation locale.

Si la méthode proposée par la CNIL française peut être valable en France, elle se heurtera à des fins de non-recevoir de la part des sites hébergés à l’étranger dans la plupart des cas.

Bien évidemment des sites web de notoriété mondiale peuvent être sensibles à leurs images pour des raisons purement commerciales et ils peuvent, pour cette raisons, accepter de se plier aux injonctions d’organismes publics.

A contrario, les sites web de moindre notoriété, ou à la solde de personnes sans scrupule, peuvent compter sur les faiblesses des composantes de la société civile, comme par exemple:

  • Souveraineté nationale
  • Législation différente
  • Absence de véritable coopération
  • Inertie
  • etc.

Dans un prochain article, vous saurez comment préservez votre tranquillité.

Comment supprimer ses traces de Google ?

Google Dashboard est un programme de Google qui enregistre toutes les activités liées à votre compte Google. Par exemple, à chaque fois que vous faites une recherche dans Google, vos recherches sont stockées. Il est alors facile pour Google de connaître vos sujets d’intérêts et vos goûts.

Mais cela va encore plus loin. Le site de vidéos Youtube appartient à Google qui connaît aussi vos chanteurs préférés. Bien évidemment, l’activité sur gmail est aussi enregistrée dans Google Dashboard, ainsi que Google Documents et bien d’autres produits de Google : Google AdWords, Google AdSense, Google Maps, etc.

Pour trouver vos informations personnelles stockées dans Google Dashboard, connectez-vous à votre compte Google avec votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

Une fois connecté, cliquez sur votre nom (en haut à droite) puis sélectionnez Paramètres de compte Google.

Dans la page qui s’ouvre, sous Paramètres personnels, cherchez le lien en face de Dashboard qui s’intitule Afficher les informations associées à ce compte: la page affiche les informations stockées dans Dashboard, classées par produit. Pour chaque produit (GMail, Youtube, etc) vous pouvez modifier le paramétrage afin de garder ou non, l’historique de votre activité. Vous contrôlez donc le stockage de ces informations.

D’autres informations personnelles sont stockées au profit de Google mais elles n’apparaissent pas dans Google Dashboard

Un fichier, déposé par Google sur votre ordinateur, stocke des informations relatives à votre navigation. Ce fichier s’appelle un cookie. Ce cookie publicitaire catégorise vos centres d’intérêt en fonction des sites Web que vous avez visités récemment.

Ensuite Google vous propose des publicités Google AdWords basées sur ce cookie.Vous pouvez désactiver la diffusion d’annonces basées sur les centres d’intérêt à partir de la page Google Préférences pour les annonces.

Sur la page en français, apparaît les catégories.

Par exemple: Industrie du divertissement, Internet & Telecom, Recherche de personnes, qu-estions sociales et défense, Protection des données etc.

Le bouton Désactiver désactive ce cookie et les centres d’intérêt ainsi que les catégories démographiques ne sont plus associées à votre navigateur Internet.

Vous pouvez aussi désactiver en une seule fois, la publicité ciblée par centres d’intérêt en allant sur le site en français de Google Publicité et confidentialité – Centre de confidentialité.

Suppression de contenu des services Google

En vous connectant sur le site de Suppression de contenu du Centre d’aide Google, vous pouvez signaler à Google un contenu que vous souhaitez supprimer des services Google.

A ce jour, les services concernés sont AdSense, AdWords , Android Market, Blogger/Blogspot , Google+ , Gmail , Google Images , orkut, Picasa , Recherche sur le Web Google, YouTube, etc.

Notez qu’une copie de votre requête, à l’exception de vos informations personnelles, sera transmis à Chilling Effects pour publication. Chilling Effects est un site web créé pour protéger les activités en ligne contre les menaces juridiques iniques ou disproportionnées.

Être anonyme sur Internet

Comment devenir anonyme sur Internet : http://www.jesaisquivousetes.com/comment-devenir-anonyme-internet/#post-32

Comment changer et camoufler votre user-agent : http://www.jesaisquivousetes.com/changer-camoufler-user-agent/#post-34

Créez votre propre fournisseur de mails pour survivre sur Internet : http://www.jesaisquivousetes.com/creer-fournisseur-de-mails-illimite-gratuit/#post-36

Configurer votre Facebook pour ne laisser fuir aucune information privée : http://www.jesaisquivousetes.com/regler-confidentialite-facebook/#post-41

Google Demande de suppression de résultat de recherche au titre de la législation européenne en matière de protection des données : https://support.google.com/legal/contact/lr_eudpa?product=websearch&hl=fr

Désactiver l’accès anonyme aux pages Allitems.aspx et EditForm.aspx

En fait, il s’agit d’une question posée lors de l’examen 70-667 – TS: Microsoft SharePoint 2010, Configuring.

Vous pouvez vous préparer à cette certification, qui conduit à la certification Microsoft Certified IT Professional (MCITP), avec le livre de Dan Holme, Alastair Matthews, Bob Castle et Orin Thomas: MCTS Self-Paced Training Kit (Exam 70-667): Configuring Microsoft Sharepoint 2010.

Pour revenir à la question de départ: si vous ne prenez pas garde, les utilisateurs anonymes d’Internet peuvent demander d’afficher la page http://www.mw41.ff/(…)/AllItems.aspx, qui affiche tout le contenu du site SharePoint.

Afin d’éviter que les utilisateurs anonymes accèdent à la page Allitems.aspx, ainsi qu’EditForm.aspx, il existe la fonctionnalité ViewFormsPagesLockdown. Si vous voulez faire en sorte que les utilisateurs anonymes ne puissent pas accéder à ces pages, exécutez la commande stsadm suivante:
stsadm.exe –o activatefeature –url http://www.mw41.ff/ -filename ViewFormPagesLockdownfeature.xml

Si vous préférez utiliser PowerShell, vous déterminerez si la fonctionnalité est activée avec la cmdlet usuelle: get-spfeature -site http://www.mw41.ff/. Si la fonctionnalité ViewFormPagesLockDown n’apparaît pas, c’est qu’elle n’est pas activée.

Pour l’activer en PowerShell:
$lockdown = get-spfeature ViewFormPagesLockdown
enable-spfeature $lockdown -url http://www.mw41.ff/

Que ce soit avec stsadm ou PowerShell, si l’accès anonyme est activé, vous aurez besoin de le désactiver, puis de l’activer à nouveau.

Dans SharePoint 2010, la fonctionnalité ViewFormPagesLockDown est activée par défaut sur les portails de publication.

Activer l’accès anonyme dans SharePoint 2010

Lors d’une formation récente, un stagiaire n’arrivait plus à se rappeler comment activer l’accès anonyme dans SharePoint 2010 alors qu’il était censé le savoir…

D’où, l’idée de ce petit mémo sous forme d’une procédure:

  1. Cliquez sur Démarrer puis Tous les programmes : la liste des programmes installés apparaît.
  2. Sous Microsoft SharePoint 2010 Products, cliquez sur Administration centrale de SharePoint 2010: patientez plusieurs secondes pour que la page d’accueil de l’Administration centrale s’ouvre.
  3. Sous Gestion des applications, cliquez sur Gérer les applications Web: la liste des applications Web s’affiche.
  4. Cliquez sur l’application Web dont l’accès sera anonyme pour la sélectionner.
  5. Ensuite sur le ruban, dans le groupe Sécurité, cliquez sur Fournisseurs d’authentification: la boîte de dialogue Fournisseurs d’authentification s’ouvre.
  6. Dans cette boîte, cliquez sur la zone Par défaut : la boîte de dialogue Modifier l’authentification s’ouvre.
  7. Dans la boîte de dialogue Modifier l’authentification, cochez la case Activer l’accès anonyme puis cliquez sur le bouton Enregistrer pour sauvegarder vos modifications.
  8. Fermez la boîte de dialogue Fournisseurs d’authentification: la page Gestion des applications Web apparaît donc à nouveau.
  9. L’accès anonyme a été ouvert mais il peut être nécessaire de préciser les éventuelles restrictions d’accès sur le site. Pour cela, sur le ruban de cet écran, dans le groupe Stratégie, cliquez sur  Stratégie anonyme : la boîte de dialogue Restrictions d’accès anonyme s’ouvre.
  10. Éventuellement, spécifiez  une stratégie de l’utilisateur anonyme à mettre en place :  Aucun – Aucune stratégie, Refuser l’écriture – Pas d’accès en écriture ou Refuser tout – Aucun accès. Cliquez sur Aucun – Aucune stratégie, qui est la proposition par défaut, puis cliquez sur le bouton Enregistrer. Ainsi les utilisateurs anonymes pourront aussi bien lire qu’écrire sur le site web.
  11. Bien que l’accès anonyme ait été ouvert au niveau de l’application web, il vous reste à spécifier les sites autorisés aux utilisateurs anonymes. En effet, vous pourriez souhaiter que seuls certains sites soient ouverts à l’accès anonyme mais pas tous. Aussi, sur un site dont vous voulez rendre l’accès anonyme, cliquez sur Actions du site puis Autorisations de site: la page Autorisations du site s’ouvre.
  12. Sur cette page, cliquez sur le bouton du ruban Accès anonyme: la boîte de dialogue Accès anonyme apparaît.
  13. Dans la boîte de dialogue Accès anonyme, sous Les utilisateurs anonymes peuvent accéder à, cliquez sur Tout le site Web puis cliquez sur le bouton OK: une entrée intitulée Utilisateurs anonymes s’affiche sur la page Autorisations.
  14. Il ne vous reste plus qu’à vérifier votre manipulation : accédez au site sans vous identifier afin de vous assurer que l’accès anonyme a été activé avec succès.

Maintenant, le stagiaire n’a plus d’excuses 🙂