SharePoint: Formules des colonnes calculées

Le principe de fonctionnement des colonnes calculées de SharePoint est simple et il se comprend facilement.

La valeur d’une colonne calculée utilise les valeurs d’autres colonnes. les opérations mises en oeuvre concernent les formules conditionnelles, les formules de manipulation de date et heure, les formules mathématiques en général et les formules de texte.

Sur votre site SharePoint de démonstration, créez une liste personnalisée nommée Chrono.

Puis créez une nouvelle colonne de type Nombre nommé NumeroSuivant.

créez une nouvelle colonne de type Nombre nommé NumeroSuivant

Ensuite, créez une colonne calculée appelée NumeroAvenir avec la formule :

= NumeroSuivant +1

Le résultat renvoyé est de type Nombre.

Créez une colonne calculée appelée NumeroAvenir avec la formule

Ensuite, ajoutez un  nouvel élément dans la liste:

Ajoutez un  nouvel élément dans la liste

Vérifiez que la colonne NumeroAvenir vaut bien 1001:

Ajoutez un  nouvel élément dans la liste

La seule difficulté est de trouver la liste exhaustive des formules autorisées, notamment pour les sites SharePoint en français. Toutefois, si vous êtes familier avec l’anglais, vous pouvez utiliser sans crainte les formules en anglais car elles seront automatiquement traduites en français.

Ce qui peut vous guider est de savoir que les formules des colonnes calculées sont basées sur la syntaxe des fonctions de Microsoft Excel mais toutes les fonctions d’Excel n’ont pas été implémentées dans SharePoint.

Dans Formules de champ calculé, vous trouverez toutes les formules disponibles. L’aide en ligne relatif aux exemples de formules courantes de SharePoint Server 2007 et Windows SharePoint Services 3.0 fournit les mêmes informations.

Il est aussi important de penser à utiliser le point-virgule (« ; ») comme séparateur dans les syntaxes en français. L’utilisation de la virgule (« , ») comme séparateur dans les formules des champs calculés sur un site de langue française génère une erreur de type « Runtime Error« . L’utilisation d’une colonne inexistante dans votre formule de calcul génère aussi une erreur de type « Runtime Error ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *