004 Découvrir l’Environnement Visual Studio pour C#

Cette vidéo présente les fonctionnalités de base de l’IDE de Visual Studio 2013 comme:
– Retrouver les fenêtres d’origine,
– Comment ajouter les numéros de ligne dans le code,
– IntelliSense fonctionne pour compléter automatiquement et intelligemment la frappe,
– Comment faire le suivi des modifications avec la bande latérale jaune et verte,
– Comment réduire le code grâce aux icônes + / – tout en gardant une vision globale du code.

L’objectif de cette vidéo est vous familiariser avec l’environnement Visual Studio 2013 avec un aperçu du fonctionnement de ses fonctionnalités de base.

Afficher votre programme

Au début, vous pouvez être perdu ou perturbé notamment lorsque les fenêtres habituelles n’apparaissent plus. Par exemple, suite à une mauvaise manipulation, vous les avez toutes fermées : l’écran devient complètement vierge.

Vous avez beau cliquer sur Afficher > Page de démarrage puis vous rechargez votre application mais rien n’apparaît. C’est assez perturbant.

Pour résoudre le problème, il suffit de cliquer sur Afficher puis Explorateur de solutions.

Dans les vidéos suivantes, vous aurez l’occasion de découvrir à quoi sert concrètement l’explorateur de solutions. Dans un premier temps affichez le. Ensuite, vous double-cliquez sur Program.cs Généralement c’est le programme que vous utilisez par défaut.

Afficher les numéros de ligne

Vous pouvez aussi afficher le numéro de ligne, même si vous avez peu de lignes. Avec des programmes de 100 ou 2000 lignes, c’est plus pertinent.

Pour cela, vous allez dans Outils puis Options. Ensuite, vous ouvrez la section des paramètres de l’éditeur de textes, En particulier, celui de C#. En cliquant dessus, vous voyez apparaître différents paramètres notamment le numéro de ligne. Vous cochez Numéro de ligne puis vous faites OK.

Vous voyez apparaître le numéro de ligne dans la colonne de gauche.

Vous avez bien d’autres paramètres d’affichage qui sont disponibles dans ces options.

Changer les couleurs de l’écran et les polices

Dans la section Environnement, vous avez la possibilité par exemple de changer la police ou les couleurs de votre écran.

Par exemple, certains aiment avoir un arrière-plan sombre et des polices claires.

En dehors de ces aspects d’affichage vous avez aussi IntelliSense.

Qu’est-ce qu’IntelliSense ?

À chaque fois que vous tapez quelque chose, l’éditeur analyse précisément votre frappe.

Par exemple, si vous cherchez à taper le mot console, vous voyez apparaître une petite fenêtre qui propose différents choix. Plus vous avancez dans l’écriture du mot Console et plus la fenêtre va afficher une liste de mot précis.

Pour sélectionner la proposition qui vous convient, vous avez plusieurs manipulations possibles : vous pouvez sélectionner le mot en cliquant dessus ou vous pouvez aussi appuyer sur le point (.) du clavier.

Le point sert de délimiteur dans l’expression en cours d’écriture.

Si vous appuyez sur point, tandis que vous étiez positionné sur Console, IntelliSense vous fait apparaître le mot en entier.

Maintenant que IntelliSense sait que vous cherchez à utiliser Console, il vous propose toutes les actions qui sont liées à ce terme. Bien évidemment, vous retrouvez la méthode WriteLine().

Vous pouvez sélectionner ou commencer à taper : la liste des valeurs de la fenêtre d’IntelliSense se restreint jusqu’à faire apparaître uniquement l’option concernée.

Vous sélectionnez avec la flèche bas du clavier le mot WriteLine, et vous pouvez utiliser la parenthèse ouvrante comme délimiteur.

Complétion des saisies

Un autre avantage de Visual Studio est d’afficher automatiquement la parenthèse fermante : il ne reste plus qu’à taper le texte.

Vous tapez sur guillemet (« ), et un autre guillemet apparaît. Puis, entre ces deux guillemets, vous tapez votre texte, comme par exemple, « A bientôt ».

IntelliSense ne se contente pas de proposer car il analyse et complète votre frappe.

Vous voyez apparaître au bout de la ligne Console.WriteLine avec son paramètre, un souligné rouge un peu gondolé et si vous survolez ce souligné avec la souris, IntelliSense vous indique qu’il manque le point-virgule.

En effet, chaque instruction doit se terminer avec un point-virgule.

Détecter des anomalies

Lorsque vous êtes sur un programme compliqué, le fait d’activer la bonne option, permet de détecter des anomalies dans sa logique de programmation.

Par exemple si vous vouliez écrire directement ici Write, IntelliSense ne propose pas WriteLine() puisque pour lui ça n’a pas de sens dans le contexte présent.

L’indentation

L’indentation est un décalage qui apparaît systématiquement et qui facilite la lecture. Si par exemple vous saisissez une autre ligne sous les deux premières. Vous débutez la saisie en début de ligne et vous tapez Console puis point puis WriteLine().

Incidemment, vous remarquerez que IntelliSense a proposé par défaut WriteLine(). Autrement dit, il tient compte de nos habitudes d’écriture.

Si vous continuez la saisie, vous tapez par exemple « bye bye » et que vous terminez par le point-virgule, vous remarquerez que votre saisie a été automatiquement alignée sur les deux lignes précédentes.

C’est l’indentation automatique.

Cliquez sur le bouton Démarrer : les messages s’affichent correctement.

Il existe aussi des aides visuelles qui vous permettent de mieux savoir quelles sont les parties du code sur lesquelles vous êtes intervenues.

Affichage des dernières modifications intervenues

Sur le côté gauche de l’éditeur, une colonne verte signale les lignes que vous avez récemment modifiées et que ces modifications ont été enregistrées.

Par exemple, si vous vous positionnez sous Console.ReadLine() et que vous appuyez sur la touche Entrée, vous voyez apparaître une colonne jaune sur la ligne de votre curseur.

Celle-ci indique que les deux lignes ont été modifiées, mais que les modifications n’ont pas été enregistrées.

L’enregistrement des modifications se fait en cliquant sur Enregistrer.

Dans l’onglet du nom du fichier, une étoile à côté du nom signale que le fichier n’a pas encore été enregistré. Si vous enregistrez, la petite étoile disparaît et la colonne jaune devient verte.

Surimpression des sections

Une autre aide visuelle intéressante concerne l’utilisation des sections.

Lorsque vous déplacez votre souris sur le côté gauche un fond grisé apparaît. Cela permet de repérer l’endroit sur lequel pointe la souris.

En cliquant sur les petits moins qui apparaissent sur le côté gauche, réduire les différentes sections de façon à pouvoir me concentrer visuellement sur la partie qui m’intéresse.

Toutefois, vous pouvez prendre connaissance du contenu d’une section réduite sans être obligé de l’ouvrir.

Si vous survolez avec votre souris le carré avec les trois petits points, qui se trouve au bout de la section, vous voyez apparaître le code de la section réduite en surimpression de votre écran.

Téléchargez la vidéo : 004 Découvrir l’Environnement Visual Studio pour C#.

Téléchargez les exemples de code.

Tous les articles sur le développement en C#.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *