Découvrir l’intérêt de SharePoint Foundation 2010

SharePoint Foundation 2010 est la nouvelle version qui succède à WSS 3.0. C’est la « pierre angulaire » de l’édifice SharePoint. Notamment, lors de l’installation de SharePoint Server 2010, le logiciel Foundation est aussi installé. Il assure principalement les fonctions de collaboration et de gestion de contenu.

C’est une solution qui vise les petites ou moyennes entreprises, qui veulent disposer d’une plate-forme de collaboration.

SharePoint Foundation est un logiciel qui peut servir à créer des sites web Intranet / Extranet / Internet, à mettre en place une GED (Gestion Electronique de Documents), ou bien servir comme un super-organiseur d’entreprise.

En effet, avec SharePoint Foundation, vous disposez des outils pour organiser une réunion, pour gérer les agendas ou les réservations de salle. Pour la partie GED, vous trouverez les outils nécessaires pour partager les informations par le biais des espaces de travail d’équipe, les blogs, les wikis et les bibliothèques de documents.

Toutes ces informations sont accessibles à partir d’un simple site Web. Bien évidemment, la sécurité des accès, la protection de données et la maîtrise du risque documentaire est intégrée.

Autre intérêt majeur, la recherche est intégrée dans SharePoint Foundation. De plus, vous pouvez bénéficier gratuitement de fonctionnalités avancées de recherche grâce à Search Server 2010 Express.

Search Server 2010 Express

La recherche peut être étendue au contenu d’autres sites SharePoint, ou aux partages de fichiers, ou à d’autres sites web, ainsi que les dossiers publics Exchange grâce à la solution gratuite Microsoft Search Server 2010 Express.

Search Server 2010 Express est un serveur de recherche autonome qui intègre de nombreuses améliorations par rapport à son prédécesseur (Search Server 2008 Express).

Fonctionnalités supportées et améliorations

SharePoint Foundation bénéficie des améliorations de l’interface utilisateur : apparition du ruban et support des technologies AJAX qui introduisent plus de réactivité, ainsi que des standards d’accessibilité WCAG 2.0. Il supporte un nombre plus élevé de navigateurs web : Safari, Firefox, Internet Explorer, etc.

Comme son prédécesseur, il permet de créer ou d’alimenter du contenu : blogs, wikis, calendriers, discussions, tâches, contacts, images, présence, ainsi que de la vidéo ou des podcasts.

Les limites du nombre d’éléments contenus dans une liste ou une bibliothèque ont été repoussées avec le support de plusieurs dizaines de millions d’éléments. J’ai eu l’occasion de voir une bibliothèque avec 50 millions de fichiers : les temps de réponses étaient instantanés.

Les capacités des flux de travail évoluent ainsi que les outils de conception dans SharePoint Designer 2010 et Visio 2010. Il devient possible de définir un flux de travail dans Visio 2010 puis de l’importer dans SharePoint Designer 2010, et réciproquement. Les flux de travail peuvent être retravaillés avec Visual Studio 2010. Il devient possible de créer des flux de travail attachés à des sites, et non plus uniquement à des listes. De plus, les flux de travail sont réutilisables pour d’autres listes ou bibliothèques.

La synergie avec Office 2010 est poussée encore plus comme l’édition en mode déconnecté et l’édition simultanée du contenu par plusieurs utilisateurs. Notamment avec SharePoint Workspace. SharePoint Workspace (ex-Groove) fournit un accès en lecture-écriture sur le poste de travail avec le support du mode déconnecté

Busines Connectivity Services (BCS) est une extension de la fonction BDC (Business Data Catalog ou Catalogue de Données Métier) de SharePoint 2007. Elle supporte la création, la mise à jour, la suppression et la recherche sur des sources de données métier. Ces données sont appelées « listes externes » dans SharePoint. BCS
supporte le mode déconnecté: les données peuvent ainsi profiter des fonctions de synchronisation avec SharePoint Workspace ou Outlook.

Business Connectivity Services peut aussi être utilisé pour créer une connexion de recherche, intégrée à Windows 7.

Dorénavant, il n’existe qu’un seul format de packaging et de déploiement pour les solutions SharePoint aussi bien pour SharePoint Designer que pour Visual Studio 2010.

Le développeur n’est pas en reste puisqu’il peut procéder à une installation sous Windows Vista et Windows 7 de SharePoint. Il dispose aussi de l’intégration de Developer Dashboard montrant le comportement du développement: temps de réponses, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *