Nom affiché et nom interne des colonnes SharePoint

Chaque colonne SharePoint possède plusieurs noms.

Il y a le nom affiché (ou Display Name en anglais). C’est le nom que voit l’utilisateur. Ce nom peut être modifié sans problème, si vous possédez les droits pour le faire.

Il existe aussi le nom interne (ou InternalName). Ce nom est en lecture seule et il est immuable.

Enfin, il existe le nom statique (ou StaticName). Dans la pratique, le nom statique est souvent identique au nom interne. Éventuellement, il peut être différent pour des besoins liés au développement. Dans le cas d’une colonne qui référence une source externe, le nom statique et le nom interne sont toujours identique.

Nom interne (InternalName)

Prenez l’exemple d’une liste qui possède une colonne nommée:
Région administrative
C’est le nom affiché. Vous pouvez le modifier, si vous avez les droits pour le faire.

Pour connaitre le nom interne de la colonne Région administrative, ouvrez la page des paramètres de la liste via Ruban Liste > Paramètres > Paramètres de liste.

Sous la section Colonnes, cliquez sur le nom de la colonne Région administrative. Dans l’URL affiché par le navigateur, vous trouverez le nom transcodé de la colonne Région administrative au bout du champ Field=
Nom interne des colonnes SharePoint 2010
Dans cet exemple, le nom transcodé de Région administrative est :
%5Fx00e9%5Fgion%5Fx0020%5Fadministrativ

Décodage du nom transcodé de l’URL

Vous remarquerez que les lettres accentuées ont été remplacées par les caractères %5Fx00e9%5F.

%5F correspond au caractère underscore (« _ »). Il joue un rôle particulier.

x00e9 est le codage unicode de la lettre « é ».

x0020 est le codage unicode de l’espace.

SharePoint va transformer le %5F en véritable caractère underscore (« -« ). Il stocke donc le nom de cette colonne sous la forme:
R_x00e9_gion_x0020_administrativ
C’est le nom interne qui ne changera pas tant que la colonne existe. Ce nom doit être unique dans la liste.

La longueur maximale d’un nom interne est de 32 caractères, ce qui explique que la dernière lettre (« e ») est omise.

Pour connaître plus rapidement et plus surement le nom interne, vous pouvez aussi utiliser la suite gratuite SharePoint Manager pour SharePoint 2013 ou SharePoint 2010. Toutefois, cet outil puissant s’utilise uniquement sur le serveur SharePoint.

Impacts éventuels des doublons de noms sur InternalName

Que se passerait-il si une seconde colonne Région administrative était créée dans la même liste ?

  • SharePoint refuse la création d’une colonne portant exactement le même nom qu’une colonne existante dans une même liste.

Et si une colonne Région administrative est créée dans une autre liste sur le même site ?

  • SharePoint l’accepte. Le nom interne serait identique au nom interne de la liste précédente, soit R_x00e9_gion_x0020_administrativ.

Et si une colonne nommée exactement « R_x00e9_gion_x0020_administrativ » est créée dans la première ou seconde liste ?

  • SharePoint 2010 crée une colonne R_x00e9_gion_x0020_administrativ0.
  • Le nom de cette colonne possède 33 caractères. Les caractères après la 32ème position sont réservés pour lever les ambiguïtés sur les noms identiques.
  • SharePoint 2013 permet d’avoir un InternalName jusqu’à 1024 caractères: Encode and decode field names from display name to internal name.

Et si maintenant, vous créez une colonne R_x00e9_gion_x0020_administrativ0 (vous ne pouvez pas créer une seconde colonne R_x00e9_gion_x0020_administrativ: cf. supra) ?

  • Le nom interne de la colonne est R_x00e9_gion_x0020_administrativ1.
  • Ce qui est très ambigüe.

Conseils de nommage des colonnes dans SharePoint

Compte tenu de ces transformations du nom affiché en nom interne, il est vivement déconseillé d’utiliser des accents dans le nom des colonnes et des espaces.

L’espace peut être remplacé par le caractère underscore (« _ »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *