Perte des droits administrateur de la collection de sites

Depuis quelques temps, les utilisateurs se plaignaient de ne plus pouvoir modifier les documents des collections de site. Alors qu’ils travaillaient localement sur des documents extraits (« check-out »), ils n’arrivaient pas toujours à l’archiver (« check-in »).

De même, les administrateurs des collections de site SharePoint perdaient sporadiquement leurs droits. Plus exactement, leurs droits étaient très limités:

Droits administrateur de la ferme-partiels

Au bout de quelques minutes, tout redevenait normal. Toutes les collections de sites de toutes les fermes étaient concernées, y compris une ferme de portée mondiale.

L’audit a mis en évidence le blocage du site grâce à la commande stsadm.exe:
stsadm -o getsitelock -url http://urlsite
Celle-ci rapporta:
<SiteLock Lock= »readonly » />
Les raisons d’un blocage sont souvent liées aux verrouillages des bases de données à cause d’opérations concomitantes. Dans ce cas précis, le problème provenait de la mise en place de sauvegardes systématique des collections de site avec la commande Powershell:
Backup-SPSite
Cette commande était exécutée sans le paramètre -Nositelock. Ce dernier indique que la collection de sites continue d’être accessible en lecture et en écriture durant la sauvegarde. En son absence, selon le paramétrage de l’état de la collection de site, celle-ci est temporairement verrouillée en « lecture seule » durant la sauvegarde. Une fois la sauvegarde terminée, la collection de site revient à son état initial.

Afin de préserver l’intégrité de la sauvegarde, il est recommandé de ne pas utiliser le paramètre -Nositelock.

Le problème a été résolu en changeant l’heure de la sauvegarde. Celle-ci se déroule maintenant à une heure où les utilisateurs mondiaux ne sont pas impactés.

Les administrateurs de la collection de sites ont pu récupérer leurs droits:

Droits administrateur de la ferme-complets

Si vous avez besoin de débloquer en urgence une collection de site, vous pouvez utiliser la commande stsadm:
stsadm -o setsitelock -url http://urlsite -lock none

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *