System Center

Plusieurs phénomènes expliquent l’engouement actuel pour les outils de supervision.

La baisse drastique du prix du matériel informatique a remis d’actualité l’achat de postes de travail au détriment des terminaux passifs.

Les terminaux passifs utilisés pour les sessions virtuelles avec Terminal Server, Citrix, etc. correspondent à une architecture centralisée. L’utilisation de PC entraîne des besoins de supervision centralisée d’une architecture décentralisée.

De plus en plus, les responsables informatique veulent avoir une vue orientée services, et non « machines ». Ils veulent donc surveiller les événements, les alertes, la disponibilité et les performances des services. En cas d’anomalie ou d’alertes, il faut pouvoir exécuter simplement des tâches (relancer un service, par exemple).

Ce besoin de qualité de services requiert une simplicité maximum. L’objectif étant d’automatiser efficacement la supervision.

SCOM: Une véritable valeur ajoutée

Avec System Center Operations Manager R2 (SCOM), ou System Center Essentials (SCE), Microsoft apporte plus qu’un produit ou qu’une technologie. Concrètement, il donne son savoir-faire à travers les « managements packs ».

Plutôt que de paramétrer soi-même les produits, avec des tâtonnements qui peuvent se révéler coûteux, vous télécharger gratuitement un « pack d’administration dédié » pour administrer vos Contrôleurs de Domaine, ou vos serveurs SQL Server ou Exchange Server, etc.

Autrement dit, vous avez à disposition le savoir-faire de Microsoft en matière de supervision de services, de serveurs et de postes de travail.

System Center Operations Manager R2 s’intégre dans les environnements IBM tivoli et HP OpenView. Il prend aussi en charge les systèmes UNIX et Linux.

System Center Essentials est un produit hybride qui répond aussi bien aux besoins d’inventaires et de télédistribution comme peut l’être System Center Configuration Manager.

Le rôle de System Center Essential est l’administration du parc de serveurs et postes de travail : inventaire matériel et logiciel, gestion des mises à jour, déploiement d’applications.

Il est destiné aux PME.

Inventaire et télédistribution avec SCCM

De nombreuses sociétés se sont lancées dans la création de leur outils « maison » pour assurer la télédistribution de logiciels. En effet, l’offre de l’époque de Microsoft a mis longtemps à évoluer de Systems Management Server (SMS 2.0) vers Systems Management Server 2003 (SMS 2003) puis System Center Configuration Manager (SCCM).

L’apparition de System Center Configuration Manager R2 a remis en cause les solutions « maison ». Sans vouloir être dithyrambique, il faut reconnaître que le produit a bien évolué.

Gérant les postes mobiles ou distants, la conformité des configurations, le déploiement des applications et des systèmes d’exploitation, Office, Vista, Windows Server 2008, les serveurs et les périphériques, System Center Configuration Manager R2 est une réelle avancée pour optimiser et simplifier la gestion opérationnelle de ces environnements.

La version R2 prend en charge la virtualisation d’application, l’intégration des services de reporting SQL et l’intégration avec Forefront Client Security.

SCDPM pour protéger les données

System Center Data Protection Manager (SCDPM) permet la protection en mode quasi-continu des applications Microsoft : Office, SharePoint, Exchange, SQL server et des environnements virtuels.

Les nouveautés de DPM SP1 concerne le support de SQL server 2008 et la protection des environnements Hyper-V.

Pour gérer les environnements de virtualisation, il existe aussi des solutions dédiées comme le System Center Virtual Machine Manager (SCVMM).

L’indispensable couteau-suisse : SCCP

Microsoft System Center Capacity Planner (SCCP) permet de dimensionner et de planifier des déploiements de Microsoft Exchange, Microsoft System Center Operations Manager, Microsoft SharePoint Server.

Cet outil gratuit permet de bâtir des scénarios pour simuler un déploiement. Par exemple, quelles seraient les conséquences sur l’architecture du système d’information en changeant tel paramètre : nombre d’utilisateurs, profils des utilisateurs, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *